Selon Biden, Poutine «ne cherche pas une Guerre froide» avec les Etats-Unis

Selon Biden, Poutine «ne cherche pas une Guerre froide» avec les Etats-Unis

Le président américain et son homologue russe ont tenté de dégager quelques rares terrains d’entente. Leur discussion, « constructive » selon Vladimir Poutine, a permis d’aboutir à un retour de leurs ambassadeurs respectifs.

« Il est toujours mieux de se rencontrer en tête-à-tête ». Assis à côté de son homologue russe, le président américain Joe Biden vient d’échanger une poignée de main très attendue avec Vladimir Poutine. Les deux hommes se sont rencontrés aujourd'hui à Genève, pour un sommet qui doit apaiser les tensions entre les deux pays et peut-être dégager quelques rares terrains d’entente.

« J’espère que notre réunion sera productive », a commenté le président russe, remerciant Joe Biden d’avoir pris l’initiative de cet entretien. Et elle le fut : les discussions ont permis d’aboutir à un retour de leurs ambassadeurs respectifs, seul signe un peu concret d’un certain dégel. Les présidents se sont aussi entendus sur un futur dialogue en matière de « cyber-sécurité », aux contours encore flous, les deux pays s’accusant mutuellement d’une multitude de cyber-attaques.