• Accueil
  • Actualités
  • Monde
  • Au Royaume-Uni, Boris Johnson joue enfin la prudence, et les Anglais restent flegmatiques
Au Royaume-Uni, Boris Johnson joue enfin la prudence, et les Anglais restent flegmatiques

Au Royaume-Uni, Boris Johnson joue enfin la prudence, et les Anglais restent flegmatiques

Le Premier ministre britannique a repoussé de quatre semaines la levée de toutes les restrictions sanitaires. Ses compatriotes ne semblent pas lui en tenir rigueur.

"Regrettable" mais "essentiel", c'est comme cela que Boris Johnson a présenté sa décision de repousser la date tant attendue de son Freedom Day de quatre semaines, soit au 19 Juillet. Freedom Day ? Le jour de la fin de toutes les restrictions sanitaires liées au Covid-19. Autrement dit, le retour complet à la normale, avec la fin des jauges et de la distanciation sociale. Seuls épargnés par ce délai, les futurs mariés qui pourront convier plus de 30 invités avant les autres. Mais à condition que les convives soient servis exclusivement à leur table et qu'ils ne dansent pas. Des mariages "No buffet, no dance floor" ont ironisé les commentateurs politiques.