Musique en ligne: l'UE accuse Apple d'«abus de position dominante»

Musique en ligne: l'UE accuse Apple d'«abus de position dominante»

Bruxelles s'inquiète des restrictions imposées par Apple aux utilisateurs comme aux développeurs d'applications.

L'UE estime que le géant américain Apple a «faussé la concurrence» sur le marché de la musique en ligne, en «abusant de sa position dominante» pour évincer ses rivaux, selon un communiqué de la Commission européenne publié aujourd'hui.

Bruxelles avait ouvert une enquête à la suite d'une plainte de la société suédoise Spotify accusant l'entreprise de Cupertino d'utiliser son App Store de manière déloyale pour promouvoir sa propre application Apple Music.

Dans cet «avis préliminaire» transmis au groupe californien, la Commission critique l'obligation imposée aux développeurs d'applications de musique en ligne de recourir au système de paiement d'Apple, condition sine qua non pour que leurs services soient accessibles dans la boutique App Store du groupe.