Roland-Garros : le déconfinement récompense le pari du report d'une semaine

Roland-Garros : le déconfinement récompense le pari du report d'une semaine

Décalé d'une semaine, le tournoi de tennis de Roland-Garros (24 mai-13 juin) pourra accueillir plus de public que prévu initialement les cinq derniers jours, selon le calendrier de déconfinement annoncé hier par le gouvernement français. Pari réussi donc pour l'Open de France.

Trois fois moins de public que d'habitude mais cinq fois plus que l'an dernier. Les finales de l'édition 2021 de Roland-Garros prévues le 12 juin (simple femmes) et le 13 juin (simple hommes) devraient pouvoir se tenir devant 5 000 personnes, selon le calendrier de déconfinement annoncé hier par l'exécutif.

Pour la Fédération française de tennis (FFT), le pari pris le 8 avril de décaler d'une semaine l'Open de France s'avère payant car si le tournoi s'était achevé le 6 juin comme initialement prévu, la jauge aurait été bien différente. En effet, le 9 juin, la France entrera dans la phase 3 de son déconfinement : les salles de sport pourront rouvrir et les enceintes sportives accueillir jusqu’à 5 000 spectateurs disposant d’un pass sanitaire, c’est-à-dire sur présentation d’un test négatif ou un certificat de vaccination.