Convention pour l'intégration des réfugiés dans le système éducatif national

Convention pour l'intégration des réfugiés dans le système éducatif national

Le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) ont signé, aujourd'hui à Rabat, une convention-cadre de partenariat visant à soutenir l'intégration des réfugiés dans le système éducatif national.

Signée par le ministre de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, et le représentant de l'UNHCR au Maroc, François Reybet-Degat, cette convention a pour objet de mettre en place des actions conjointes visant à faciliter l'intégration des réfugiés et des migrants au Maroc et de leurs enfants dans le système éducatif national. Elle prévoit aussi leur formation à la langue arabe et à la culture marocaine et leur participation aux diverses activités culturelles, sportives et linguistiques.

"A la fois terre d'émigration et d'immigration, à la fois pays de départ, de transit et d'accueil pour les réfugiés et les migrants, devenu pays de destination pour certains, et du fait de son caractère cosmopolite, le Royaume du Maroc sous les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, attache un intérêt tout particulier au respect des droits et à la protection des réfugiés et des migrants, notamment ceux en provenance des pays de l'Afrique subsaharienne", a affirmé, à cette occasion, M. Amzazi.