Benzema-Giroud, la

Benzema-Giroud, la "F1" et le "karting" comparent leurs cylindrées

Souvent comparés, parfois opposés, Karim Benzema et Olivier Giroud s'affrontent pour la première fois, aujourd'hui, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions Real Madrid-Chelsea (19h00), animés par une rivalité à distance sur fond de parcours divergent en équipe de France.

La star du Real, adulée en Espagne mais bannie de la sélection, est l'anti-thèse de l'attaquant des "Blues", souvent remplaçant en club mais incontournable chez les Bleus.

L'impertinent contre le discret
Le sens du sacrifice et le caractère altruiste de Benzema sur le terrain tranchent avec l'image qu'il conserve souvent en France: celle d'un joueur embarqué dans des frasques extra-sportives (affaires "Zahia" où il a été relaxé, de la "sex-tape" pour laquelle il sera jugé en octobre 2021) et brouillé avec le sélectionneur Didier Deschamps, qu'il a accusé d'avoir "cédé sous la pression d'une partie raciste de la France" au moment de sa non-sélection à l'Euro-2016.