Economie

OCP : une croissance à deux chiffres des principaux indicateurs financiers

OCP : une croissance à deux chiffres des principaux indicateurs financiers

La flexibilité industrielle et l'agilité commerciale, associées à des conditions de prix favorables et à une structure de coûts optimisée ont entrainé une solide performance financière et opérationnelle. Cette dernière a été traduite par une croissance à deux chiffres des principaux indicateurs financiers du Groupe OCP et une marge d’EBITDA à son plus haut niveau atteint au cours de la dernière décennie.

Sécurité informatique : BMCI partage son expérience

Sécurité informatique : BMCI partage son expérience

Le risque zéro n’existe pas, même dans le domaine informatique. Eu égard au volume de clients et partenaires dont dispose un organisme bancaire, un bug informatique peut avoir de lourdes répercussions. Et même si les institutions bancaires accordent un grand intérêt à la sécurisation de leurs systèmes IT, des anomalies peuvent survenir. Comment les gèrent-elles ? Quels recours pour les clients ? Des experts expliquent et la BMCI partage son expérience…

Des rencontres B2B pour présenter aux investisseurs polonais le potentiel de Dakhla

Des rencontres B2B pour présenter aux investisseurs polonais le potentiel de Dakhla

Après une première visite fructueuse à Laayoune, des hommes d'Affaires polonais ont entamé, hier, une deuxième étape d'une mission économique à Dakhla, pour constater de visu les atouts et les opportunités d'investissement qu'offre la région de Dakhla-Oued Eddahab, un véritable pôle de développement et d’attractivité économique.

Trésor : Allègement du déficit budgétaire à fin août

Trésor : Allègement du déficit budgétaire à fin août

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 40,6 milliards de dirhams (MMDH) à fin août 2021, contre un déficit de 43,6 MMDH un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR).

Le partenariat industriel entre le Maroc et Stellantis

Le partenariat industriel entre le Maroc et Stellantis

Le partenariat industriel entre le Maroc et Stellantis franchit une nouvelle étape avec la signature d’un nouvel amendement en vertu duquel le groupe s’engage à développer le tissu des fournisseurs locaux avec une croissance du volume d’achats de 31,7 MMDH en 2025, à recruter 30.00 ingénieurs et techniciens supérieurs dès 2022. L’objectif également est de développer de la largeur et de la profondeur d’intégration locale, avec une compétitivité accrue du sourcing, en partenariat avec le Maroc qui soutiendra les efforts d’investissements et assurera la fourniture d’une énergie décarbonée compétitive.

Météo Rabat

Recent Tweets