Une centaine d’œuvres créées pendant le confinement

Une centaine d’œuvres créées pendant le confinement

La galerie Free-Arts de la Fondation ALECA accueillera, du 8 au 14 août, une exposition collective d’une centaine de tableaux et dessins sous l’intitulé «Je peins chez moi 2020 : Artistes confinées». Une collection fruit de la période de confinement sanitaire où chacune de ces femmes-peintres a extériorisé son émotion et ses sentiments en cette crise de pandémie. Il s’agit de Ouafae Benzakour, Hakima Jerari, Nouha Fennich, Haddou Senane, Amina Benfattah Sqalli, Atika Saigh, Douja Ghannam, Bouchra Zaghraoui, Sara Arabi et, bien sûr, l’initiatrice du et coordinatrice du projet El Batoul Bargach.
Dix artistes-peintres vont offrir à voir au large public des travaux reflétant des thématiques qui tenaient tant à cœur à ces femmes au moment du confinement sanitaire. Elles ont retenu, par exemple, le sujet du printemps qu’elles ont vécu à la maison, les sorties pour rencontrer les copines, pour faire des courses, pour aller au Hammam, puis un clin d’œil sur les portes des maisons qui sont restées fermées. Sans oublier le sujet «Un air de fraîcheur marine», faisant allusion aux plages devenues inaccessibles. Le septième défi a porté sur le livre, compagnon de toujours.