• Accueil
  • Actualités
  • Sport
  • Ligue des nations : retrouvailles entre Français "arrogants" et Belges plein de "seum"
Ligue des nations : retrouvailles entre Français

Ligue des nations : retrouvailles entre Français "arrogants" et Belges plein de "seum"

Depuis la demi-finale du Mondial-2018 remportée par la France, une rivalité toxique exacerbée par les réseaux sociaux est née entre les Français jugés méprisants et une Belgique qui serait mauvaise perdante, ou plutôt ayant le "seum", selon l'expression consacrée. Trois ans plus tard, les deux voisins se retrouvent dans une autre demi-finale, celle de la Ligue des nations cette fois, pour une revanche au sommet.

La rivalité fait le sel du football. Longtemps, celle entre la France et la Belgique a été bon enfant et toute rencontre entre les deux nations était qualifiée sans ironie de gentille "fête des voisins". Mais cette amitié a volé en éclats le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg, lorsqu'un but et un déhanché de Samuel Umtiti face aux Diables rouges a catapulté les Bleus en finale du Mondial. Une défaite sur le plus petit des scores que les Belges, qui avaient pourtant livré une belle prestation sur le terrain, ont eu du mal à digérer.

"Je préfère perdre avec cette Belgique que gagner avec cette France", avait lancé le capitaine belge Eden Hazard, après la demi-finale perdue.