Le projet du câble électrique sous-marin reliant le Maroc à la GB

Le projet du câble électrique sous-marin reliant le Maroc à la GB

La start-up britannique Xlinks indique que son projet colossal pour relier le Maroc au Royaume-Uni par un câble électrique sous-marin visant à transporter l'énergie solaire et éolienne pour alimenter plus de 7 millions de foyers britanniques, est toujours d’actualité. Des solutions de financement sont à l’étude, indique le directeur exécutif de Xlinks.

Dans une déclaration au Finacial Times, publié samedi, Dave Lewis, directeur de la start-up et ancien DG de Tesco, explique qu’il s’agit du plus long câble électrique sous-marin au monde qui va s’étendre sur 3.800 km entre deux continents. Le coût de ce projet est estimé à 16 milliards de livres sterling et sa finalisation est annoncée pour la fin de cette décennie. L’entreprise indique qu’elle travaille avec le gouvernement britannique dans le cadre du processus de validation du projet et qu’elle est actuellement en train d’étudier quelques pistes de financement.

M. Lewis indique également que son entreprise procédera en plus à l’installation au Maroc d’un « parc solaire, un parc éolien et des batteries qui, ensemble, produiront environ 10,5 gigawatts d'électricité ». Le projet vise à produire de l'énergie propre au Maroc 24 heures sur 24, à partir du soleil pendant la journée et du vent la nuit, avec une alimentation par batterie pour aider à combler les lacunes. Une partie de l'électricité sera ensuite transportée vers un site dans le Devon via quatre câbles sous-marins d'une capacité combinée de 3,6 GW.