Les inondations du nord de l'Europe liées au réchauffement climatique

Les inondations du nord de l'Europe liées au réchauffement climatique

Une étude publiée aujourd'hui pointe la responsabilité du réchauffement climatique liée à l'activité humaine dans la probabilité et l'intensité des inondations qui ont ravagé l'Allemagne et la Belgique en juillet. Elles ont fait plus de 200 morts et des milliards d'euros de dégâts.

Le réchauffement climatique à nouveau pointé du doigt. Les inondations qui ont ravagé l'Allemagne et la Belgique en juillet, faisant plus de 200 morts et des milliards d'euros de dégâts, sont très probablement liées au réchauffement climatique, selon une étude rendue publique aujourd'hui.

La survenue d'un tel épisode extrême sur ces régions a été rendue jusqu'à 9 fois plus probable par le réchauffement dû à l'activité humaine, avec au moins 20 % de probabilité supplémentaire. Le changement climatique a également "fait augmenter la quantité de pluie sur une journée d'entre 3 % et 19 %", selon les scientifiques du World Weather Attribution (WWA), qui regroupe des experts de divers instituts de recherche dans le monde.