Afghanistan : l'Allemagne veut déployer des soldats, chaos à l'aéroport de Kaboul

Afghanistan : l'Allemagne veut déployer des soldats, chaos à l'aéroport de Kaboul

Hier a marqué le jour de la victoire des talibans en Afghanistan avec la fuite du président Ashraf Ghani. Les pays étrangers s'activent pour évacuer leurs ressortissants.

L'Afghanistan est aux mains des talibans après l'effondrement des forces gouvernementales et la fuite à l'étranger du président Ashraf Ghani, qui a reconnu leur victoire au terme d'une guerre de près de 20 ans. "Les talibans ont gagné", a reconnu hier soir le président, qui se trouverait désormais au Tadjikistan, tandis que les insurgés célébraient une victoire militaire aussi rapide que totale en investissant le palais présidentiel à Kaboul.

L'entrée redoutée des combattants a provoqué un vent de panique dans la capitale, où des milliers d'habitants s'efforçaient de fuir.

La France a pour sa part annoncé hier le déploiement de renforts militaires aux Emirats arabes unis pour faciliter l'évacuation de ses ressortissants, dont l'Elysée a fait de leur sécurité une "priorité absolue".