Origine du Covid : la Chine renvoie l'OMS dans les cordes

Origine du Covid : la Chine renvoie l'OMS dans les cordes

Pékin a adressé aujourd'hui une fin de non-recevoir à l'OMS concernant la suite de l'enquête sur l'origine du Covid-19 alors que les scientifiques peinent à retracer son origine. Les experts internationaux avaient déjà réalisé une étude "de première phase" en janvier 2021.

Ni nouvelle enquête en Chine, ni données supplémentaires, ni "politisation": Pékin a adressé aujourd'hui une fin de non-recevoir à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui l'appelait à une meilleure collaboration sur l'origine du Covid. Les premiers malades du coronavirus ont été identifiés fin 2019 dans la ville chinoise de Wuhan (centre). Le virus s'est depuis répandu sur la planète, faisant plus de 4 millions de morts à ce jour.

Etudier tous les scénarios
Les scientifiques peinent à retracer son origine. Transmission depuis un animal ? Fuite d'un laboratoire chinois ? Cette dernière hypothèse est fermement combattue par Pékin, qui ne veut pas apparaître comme responsable de la pandémie. Une équipe d'experts internationaux envoyés par l'OMS s'était rendue à Wuhan en janvier 2021 pour une étude "de première phase" sur l'origine du virus. Ils avaient rédigé un rapport conjoint en collaboration avec des spécialistes chinois.