Au Danemark, le

Au Danemark, le "passeport corona" fait ses débuts pour rouvrir le pays

Il y a deux mois, Europe 1 s'était penchée sur l'élaboration par le Danemark d'un "coronapas", une application qui permet aux utilisateurs de renseigner s'ils sont vaccinés ou négatifs au Covid, préalable à leur entrée dans un restaurant ou un stade. Aujourd'hui, ce dispositif est véritablement entré en vigueur dans ce pays.

Après avoir franchi la porte du salon de coiffure fraîchement rouvert, Rune Højsgaard brandit son "coronapas" sur son téléphone : parmi les premiers en Europe, le Danemark a commencé aujourd'hui à utiliser son "passeport" Covid-19, sésame d'un plan de réouverture progressif du pays d'ici fin mai. Disponible via une application sécurisée ainsi qu'en format papier, ce dispositif permet pour l'heure de rentrer dans certains petits commerces, comme les coiffeurs, les salons de beauté ou encore les auto-écoles. Europe 1 avait suivi l'élaboration de ce type de passeport vaccinal, il y a deux mois.

Cette application permet de prouver que le porteur est soit entièrement vacciné, soit qu'il a déjà contracté le Covid-19 avec un test positif de deux à douze semaines, soit qu'il a effectué un test négatif depuis moins de 72 heures. "Ça fait trois mois que j'attends de me faire couper les cheveux", confie à l'AFP Rune Højsgaard, un informaticien de 42 ans, ravi de pouvoir retrouver le salon. "J'ai fait un test samedi, il est valable jusqu'à cet après-midi. J'ai l'habitude de me faire tester une à plusieurs fois par semaine donc ce n'est pas vraiment un problème pour moi", explique-t-il.