L’hydrogène, une nouvelle piste prometteuse pour les transports

L’hydrogène, une nouvelle piste prometteuse pour les transports

Sur rails, sur route ou dans les airs, l’hydrogène constitue une piste majeure pour réduire l’empreinte carbone des transports, qui représentent le quart des émissions mondiales. Mais les technologies pour en faire le carburant du futur ne sont pas toutes au même stade de maturité.

D’abord les camions, puis les berlines
La voiture à hydrogène existe depuis longtemps: Toyota propose une berline qui sert déjà de taxi et Hyundai un SUV. Mais leur diffusion est limitée par leur prix, entre 50 et 80.000 euros, la rareté des stations de recharge et la taille des réservoirs qui rogne l’habitabilité.

Plusieurs constructeurs et équipementiers automobiles ont annoncé des investissements d’envergure pour améliorer ces véhicules comme option alternative à l’électrique, ainsi que des projets de voitures de course.