Nouvelles manifestations pro-démocratie en Birmanie

Nouvelles manifestations pro-démocratie en Birmanie

La mort de plusieurs personnes en marge des manifestations organisées hier contre le pouvoir en Birmanie n'a pas découragé les contestataires, qui sont redescendus dans les rues tôt aujourd'hui, notamment à Rangoun et à Mandalay. Un incendie finalement maîtrisé s'est déclaré au siège du parti de l'ancienne cheffe du gouvernement civil Aung San Suu Kyi.

De nouveaux rassemblements pour dénoncer le coup d'État du 1er février ont eu lieu en Birmanie, aujourd'hui, dès l'aube, au lendemain d'une journée où les forces armées ont fait neuf victimes.

Ce matin, un incendie s'est déclaré à Rangoun au siège du parti de l'ancienne cheffe du gouvernement civil Aung San Suu Kyi. Les locaux ont été brièvement incendiés après qu'un individu a lancé un cocktail Molotov vers 4 heures du matin (9 h 30 GMT), juste au moment où le couvre-feu était levé.

"Lorsque les habitants à proximité ont eu connaissance de l'incendie, ils ont appelé les pompiers pour l'éteindre... Il était sous contrôle vers 5 heures du matin", a déclaré à l'AFP Soe Win, un membre de la Ligue nationale pour la démocratie en charge du quartier général. "Il semble que quelqu'un a allumé un cocktail Molotov et l'a lancé en direction du siège."