Le patron des JO de Tokyo, Yoshiro Mori, démissionne après ses propos sexistes

Le patron des JO de Tokyo, Yoshiro Mori, démissionne après ses propos sexistes

Il avait déclaré la semaine dernière que les femmes avaient des difficultés à parler de manière concise lors des réunions, ce qu'il trouvait "embêtant".

Sa position était jugée intenable. Yoshiro Mori, le président du comité d'organisation des Jeux olympiques de Tokyo, a annoncé aujourd'hui sa démission après le tollé provoqué par ses propos sexistes de la semaine dernière, mais la question de son successeur n'est pas encore tranchée.

"Mes déclarations inappropriées ont causé beaucoup de trouble (...). Je souhaite démissionner de la présidence dès aujourd'hui", a déclaré ce vendredi Yoshiro Mori, 83 ans, lors d'une réunion du conseil exécutif de Tokyo-2020. "Ce qui est important, c'est d'organiser les Jeux en juillet. Il ne faut pas que ma présence devienne un obstacle" à cet objectif, a encore déclaré cet ancien Premier ministre du Japon (2000-2001).