Le déficit budgétaire reste

Le déficit budgétaire reste "maitrisé" (BM)

Au Maroc, le déficit budgétaire enregistré en 2020 reste "maitrisé" par rapport à la plupart des pays de son voisinage, ce qui témoigne de la prudence fiscale déployée pour faire face à la crise liée à la pandémie du Covid-19, a souligné le directeur du département Maghreb et Malte à la Banque mondiale (BM), Jesko S. Hentschel.

"Comme dans la plupart des pays à travers le monde, la pandémie du Covid-19 a et aura des conséquences marquées sur les finances publiques. Au Maroc, le déficit budgétaire enregistré en 2020 reste cependant maitrisé par rapport à la plupart des pays de son voisinage, ce qui témoigne de la prudence fiscale avec laquelle les autorités ont fait face à cette crise", a déclaré à la MAP M. Jesko S. Hentschel.

Grâce à la solidité des politiques macroéconomiques au Maroc ainsi qu'à son étroite relation avec les institutions multilatérales, M. Hentschel a indiqué que le Royaume a pu accéder à un financement externe privé et public conséquent au cours de l'année écoulée, ce qui a certainement contribué à atténuer l'impact de la crise.