Covid-19 : une deuxième vague plus meurtrière en Afrique que dans le reste du monde

Covid-19 : une deuxième vague plus meurtrière en Afrique que dans le reste du monde

Relativement épargné au début de la pandémie, le continent voit désormais son taux de mortalité s'établir à 2,5% des cas recensés, au-dessus de la moyenne mondiale de 2,2%.

L'Afrique n'est plus à l'abri du virus. La deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 se révèle désormais plus meurtrière sur ce continent, où le taux de mortalité dépasse désormais la moyenne mondiale, a annoncé hier le Centre de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC).

Le taux de mortalité du coronavirus en Afrique s'établit désormais à 2,5% des cas recensés, au-dessus de la moyenne mondiale de 2,2%, a expliqué le directeur cette agence spécialisée de l'Union africaine, John Nkengasong, lors d'une conférence de presse. Le nombre de cas sur le continent a augmenté de 14% par semaine lors du mois dernier.