Alibaba et Ant Group pourraient être nationalisés, selon des médias chinois

Alibaba et Ant Group pourraient être nationalisés, selon des médias chinois

En Chine et en Asie, plusieurs médias rapportent des propos tenus au plus haut sommet de l’Etat. Pékin souhaiterait faire un exemple d’Alibaba et nationaliser le géant chinois, toujours au cœur d’une enquête pour ses pratiques jugées anticoncurrentielles.

Plusieurs medias asiatiques évoquent un durcissement des autorités chinoises envers le géant Alibaba. Selon, en autres, l’International Business Times, Pékin travaillerait sur un plan de nationalisation du géant du commerce et du groupe Ant.

UNE EXPANSION JUGÉE "DÉSORDONNÉE"
Le média économique s’appuie sur deux éléments principaux. D’abord sur une enquête approfondie des autorités, qui mènent depuis le mois de novembre des investigations quant à des "activités monopolistiques présumées". Ces investigations impliqueraient désormais la Banque populaire de Chine, la Commission chinoise de réglementation bancaire, la Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières et l’Administration d’État des changes.