Le grand prix national de la presse

Le grand prix national de la presse

Le jury de la 18e édition du Grand prix national de la presse (GPNP) a annoncé, hier à Rabat, les noms des lauréats de ses différentes catégories, lors d’une cérémonie en présence du ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, Othman El Ferdaous, et de personnalités du monde de la culture, de l’art, de la littérature et des médias.

Les distinctions du Grand Prix ont porté cette année sur le prix de la télévision, le prix de la radio, le prix de la presse écrite, le prix de la presse électronique, le prix de l’agence de presse, le prix du journalisme d'investigation, le prix de la production journalistique amazighe, le prix de la production journalistique hassanie et le prix de la photographie, tandis que le jury a décidé de ne pas attribuer le prix de la caricature en raison de la non-conformité des travaux postulés aux critères requis.

Le prix honorifique, qui rend hommage à une personnalité du monde des médias ayant contribué à l’évolution du paysage médiatique national et à la consécration des nobles principes du métier, a été accordé à titre posthume à l'ancien directeur de la chaîne de télévision 2M et du Centre Cinématographique Marocain (CCM), feu Noureddine Saïl.