• Accueil
  • Actualités
  • Monde
  • En Ethiopie, le gouvernement prédit la « phase finale » de l’offensive sur le Tigré
En Ethiopie, le gouvernement prédit la « phase finale » de l’offensive sur le Tigré

En Ethiopie, le gouvernement prédit la « phase finale » de l’offensive sur le Tigré

L’armée fédérale affirme se rapprocher de Makalé, bastion du FPLT. Le Conseil de sécurité de l’ONU doit tenir sa première réunion sur cette guerre aujourd'hui.

L’offensive militaire menée par le gouvernement éthiopien dans la région dissidente du Tigré approcherait-elle de son dénouement ? Voilà désormais trois semaines qu’Addis-Abeba a commencé son « opération de maintien de l’ordre » dans cette province du nord du pays. L’armée nationale progresse en direction de Makalé, la capitale du Tigré et bastion du Front populaire de libération du Tigré (FPLT), que le premier ministre, Abiy Ahmed, dit vouloir remplacer par des « autorités légitimes ».

Les forces du gouvernement fédéral s’approchent sur trois fronts à une centaine de kilomètres de la ville, et même « à moins de 60 kilomètres », si l’on en croit le ministre adjoint des affaires étrangères, Redwan Hussein, sans que ces informations puissent être vérifiées du fait de la coupure complète des télécommunications dans la région.