Iran, Chine, Afghanistan... Les dernières décisions de Trump à la Maison-Blanche

Iran, Chine, Afghanistan... Les dernières décisions de Trump à la Maison-Blanche

Le président des États-Unis sortant multiplie les décisions hâtives et mène certains dossiers au pas de charge pour conclure son mandat avant de laisser le pouvoir à Joe Biden.

Après avoir reconnu brièvement et partiellement, dimanche 15 novembre, la victoire de Joe Biden car les élections étaient, selon lui, «truquées», Donald Trump est finalement revenu sur ses mots et a revendiqué sa réélection sur Twitter.

Le président sortant ne compte pas faciliter la tâche à son successeur en multipliant les recours en justice pour contester la légalité des élections. En poste jusqu'au 20 janvier, Donald Trump semble également enclin à mener sa politique à son terme, quitte à prendre des décisions contraignantes pour son successeur.

Menace d'une frappe en Iran
Donald Trump aurait, selon le New York Times, demandé jeudi 12 novembre à plusieurs de ses collaborateurs dont le vice-président Mike Pence, le secrétaire d'État Mike Pompeo et le chef d'état-major Mark Milley, «s'il avait des options pour agir contre» le site de Natanz, en Iran, «dans les prochaines semaines». La question ferait suite à un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui indique que Téhéran continuait d'accumuler de l'uranium, selon le quotidien américain. Les hauts responsables, pourtant proches du milliardaire l'auraient «dissuadé d'aller de l'avant avec une frappe militaire» car le risque le conflit dégénère serait trop important.