BASEBALL: 32 ANS APRÈS, LES DODGERS REMPORTENT ENFIN LES WORLD SERIES

BASEBALL: 32 ANS APRÈS, LES DODGERS REMPORTENT ENFIN LES WORLD SERIES

Quinze jours après le 17e sacre NBA des Lakers, les Dodgers ont remporté hier les World Series de baseball (MLB), mettant fin à 32 ans de disette dans une liesse générale à Los Angeles.

Les Dodgers se sont imposés quatre victoires à deux, aux dépens des Tampa Bay Rays dans cette finale de la Ligue nord-américaine. Ils ont décroché leur dernier succès décisif 3 à 1, mardi à Arlington (Texas) où était délocalisée cette série. Un home-run de Mookie Betts dans le 8e inning a assuré la victoire à L.A. qui a fini en trombe une rencontre longtemps sous la mainmise de Tampa Bay à la mène 1-0 dès la première période. Le voltigeur, champion en 2018 avec les Boston Red Sox, avait donné un premier avantage aux siens dans le 6e inning juste après qu'Austin Barnes eut égalisé.

«C'est surréaliste. Nous avons travaillé si fort. Nos coeurs ont été brisés tant de fois», s'est exclamé ce dernier très ému, évoquant sans les citer les défaites en 2017 et 2018 à ce stade. Sitôt la victoire tant attendue acquise, cris, klaxons, pétards se sont fait entendre aux quatre coins de L.A. De West Hollywood au Downtown, où deux semaines plus tôt les fans des Lakers s'étaient rassemblés en masse pour célébrer le titre de basket glané par LeBron James et les siens, jusqu'aux abords du Dodgers Stadium au nord de la Cité des Anges.