Test Smartphone Google Pixel 5 : le juste équilibre

Test Smartphone Google Pixel 5 : le juste équilibre

Google a opté pour une nouvelle stratégie pour son Pixel 5. Fini le haut de gamme, le mobile se concentre sur des aspects pratiques comme la photo, l'autonomie et l'expérience logicielle du géant américain. Un pari qui pourrait bien être payant...

Présentation

Si le Pixel 5 prend bien le relai du Pixel 4, il ne l'améliore pas pour autant en tous points. Comme si Google cherchait à rationaliser son smartphone phare, sans forcément en faire une référence ultime. Le Google Pixel 5 n'est plus un mobile haut de gamme au même titre que l'était le Pixel 4. Lancé à 629 €, il s'oppose à des concurrents comme le Xiaomi Mi 10 ou le OnePlus 8. Le Pixel 5 entre dans le cercle toujours restreint fin 2020 des smartphones compatibles 5G.

Ergonomie et design

Alors que Google faisait dans l'originalité avec son Pixel 4, l'entreprise est revenue à des standards plus actuels pour le Pixel 5. Le mobile étatsunien abandonne plusieurs éléments qui faisaient du modèle précédent un appareil à part. Exit le Motion Sense, basé sur le fameux projet Soli. Exit également le système de reconnaissance faciale sécurisé. Débarrassé de ces encombrants dispositifs, le Pixel 5 est capable de proposer un écran qui occupe une grande part de la face avant (87 % de la surface). L'afficheur est simplement percé pour laisser passer le module photo frontal.