Nouvelles attaques dans le Haut-Karabakh, la trêve toujours pas respectée

Nouvelles attaques dans le Haut-Karabakh, la trêve toujours pas respectée

Des combats ont opposé ce matin les forces séparatistes arméniennes à l'armée azerbaïdjanaise, en violation d'un accord de trêve humanitaire négocié sous l'égide de la Russie et entré en vigueur samedi.

Le cessez-le-feu peine à être respecté dans le Haut-Karabakh. L'Arménie et l'Azerbaïdjan se sont accusées mutuellement aujourd'hui d'avoir procédé à de nouvelles attaques à l'intérieur et autour du Haut-Karabakh, mettant ainsi en péril la fragile trêve entrée en vigueur samedi.

Les forces azerbaïdjanaises ont indiqué que leurs positions militaires avaient été bombardées dans la nuit, tandis que la région séparatiste du Haut-Karabakh, située en territoire azerbaïdjanais et peuplée majoritairement d'Arméniens, a dit pour par sa part que ses forces avaient repoussé des attaques de l'armée azerbaïdjanaise.

Le cessez-le-feu, conclu après des négociations marathon à Moscou sous la tutelle du président russe Vladimir Poutine, avait déjà été violé hier à la suite d'un bombardement azerbaïdjanais contre un régiment arménien en riposte, selon Bakou, à une attaque arménienne à la roquette contre un immeuble civil.