Pesticides à usage agricole: les autorisations soumises à un réexamen régulier (ONSSA)

Pesticides à usage agricole: les autorisations soumises à un réexamen régulier (ONSSA)

Les autorisations des pesticides à usage agricole font l’objet d’un réexamen régulier, a affirmé hier l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), faisant savoir que les importations marocaines en pesticides utilisés en agriculture représentent uniquement 2% du total des exportations de l’Union Européenne (UE) en ces produits.

Réagissant à la publication récente d’un rapport par des organisations non gouvernementales sur l’exportation de pesticides non autorisés en Europe vers 85 pays, dont le Maroc, l’Office précise, dans un communiqué, que ces importations marocaines en pesticides sont principalement à base du 1,3 Dichloropropène, Paraquat et Cyanamide d’hydrogène.
Le 1,3-Dichloropropène (1,3 D), représente en lui seul 87% de ces importations, explique la même source, relevant qu’il s’agit d’un pesticide à action nématicide, utilisé pour la désinfection du sol contre les nématodes bien avant la mise en culture. « Ce pesticide est actuellement homologué et utilisé dans plusieurs pays à travers le monde, notamment les USA, le Japon, l’Australie. Dans les pays de l’UE, son utilisation est toujours autorisée via l’octroi d’autorisations exceptionnelles notamment dans les pays producteurs de cultures maraîchères et de fruits rouges », souligne le communiqué.