De Taznakht au palais Royal

De Taznakht au palais Royal

Certains hommes politiques tiennent à partager leurs expériences avec le grand public, avec ceux qui sont un peu loin des arcanes du monde du pouvoir et des décisions.

Ils expliquent des positions, des choix, des résolutions qui ne concernent pas seulement leur vie personnelle mais plutôt toute une population et qui pourraient se poursuivre même après leur départ de leur poste. Le temps des tempêtes de Nicolas Sarkozy paruaux éditions de l’Observatoire en est un exemple récent. Les motivations qui se trouvent derrière l’écriture de ce genre de livres sont nombreuses. Certains exposent leurs vies pour se justifier et éluciderquelques actes commis dans des moments où l’explication à tempsétait impossible ou du moins difficile. D’autres considèrent l’écriture comme un exercice cathartique. D’autres encore le font pour donner des leçons de vie etc. Le Marocain, feu Taïeb Bencheikh, ne déroge pas à la règle. Dans son livre posthume Rhapsodie dans un parcours de vie,« soucieux de transmettre aux plus jeunes les leçons d’une vie de quatre-vingts ans », il nous livre l’expérienced’un politicien qui a été à la tête de plusieurs ministères et quia dû prendre des décisions cruciales pour le peuple marocain.