Covid: 212 millions de dirhams dépensés en tests de dépistage

Covid: 212 millions de dirhams dépensés en tests de dépistage

Les parlementaires exigent plus de transparence sur les accords conclus par le ministère de la Santé après l’explosion de nouveaux cas de covid-19, notamment celui relatif a l’acquisition de tests de dépistage dont le montant dépasse les 212 millions de dirhams.

Dans une correspondance adressée à Saida Ait Bouali (Parti de l’Istiqlal), de la commission des secteurs sociaux à la première Chambre, des parlementaires de l’opposition exigent la création d’une commission d’enquête dont la mission sera de réviser les accords conclus par le ministère de la Santé les mois suivant la propagation du nouveau coronavirus dans le pays.
Le but étant de clarifier «le contexte national et international dans lesquels ces accords ont été conclus, ainsi que les raisons d’adopter le statut exceptionnel pour les conclure», écrit le quotidien Al Massae dans son édition d'aujourd'hui.