«Zanka contact» d’Ismaïl El Iraki

«Zanka contact» d’Ismaïl El Iraki

«Zanka contact» d’Ismaïl El Iraki a fait partie des films projetés à la 77e édition du Festival international du film de Venise, qui se poursuit jusqu’au 12 septembre, et ce dans le cadre de la rubrique «Horizons». Cette avant-première s’est déroulée en présence du réalisateur et de l’acteur principal Saïd Bey.

Tourné en 35 millimètre à Casablanca et sa région, le film «Zanka contact», où il y a beaucoup d’action, prend comme toile de fond la musique rock pour raconter de nombreux événements qui se déroulent au Maroc. Avec dans le casting Saïd Bey, Fatima Atif, Khanssa Batma, Ahmed Hammoud, Abderrahmane Mabiha et Mourad Zaoui.
«C’est une histoire d’amour entre le rockeur Larsen qui débarque à Casablanca et Rajae, une fille du peuple, devenue prostituée, alors qu’elle devait être chanteuse, vu sa voix sublime. Les deux personnes se rencontrent dans un accident de voiture et cela se passe dans un Maroc underground et un peu tragi-comique… C’est, en fait, une histoire de libération de deux personnages qui ont subi un traumatisme, l’un suite à un attentat et Rajae suite à un viol auquel elle a survécu. Ils se reconnaissent l’un et l’autre et vont vivre ensemble leur chemin de libération. C’est-à-dire comment passer de victimes à survivants», indique le réalisateur Ismaïl El Iraki. Ce dernier a eu l’honneur de présenter son premier film à la Mostra de Venise qui est un rendez-vous incontournable du cinéma international.


Météo Rabat