Covid-19 : les essais du vaccin d'Oxford interrompus par le groupe AstraZeneca

Covid-19 : les essais du vaccin d'Oxford interrompus par le groupe AstraZeneca

Alors que le coronavirus a fait près de 900 000 morts dans le monde, les essais cliniques de l'un des vaccins expérimentaux les plus avancés, développé par Oxford et AstraZeneca, ont été suspendus dans la nuit de mardi à mercredi.

Il fait partie des neuf vaccins contre le Covid-19 les plus avancés, mais ses essais cliniques ont été suspendus, a annoncé aujourd'hui le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca, partenaire industriel de l'université britannique d'Oxford. En cause : "une suspicion d'un effet indésirable grave chez un participant au Royaume-Uni", indique le site spécialisé Statnews.
Une "maladie potentiellement inexpliquée" est apparue chez un volontaire. Les vaccinations seront stoppées jusqu'à ce qu'un comité indépendant évalue l'incident, dont aucun détail n'a été révélé, mais qui est probablement un effet secondaire important.
Pour David Lo, professeur à l'Université de California Riverside, "d'autres effets indésirables" ont déjà été signalés, "comme de la fièvre, des douleurs […] donc cela pourrait être quelque chose de plus grave", a-t-il affirmé à l'AFP. "Les essais sont souvent suspendus temporairement lorsqu'un effet indésirable se manifeste chez un patient, pour que les chercheurs puissent informer [les sites où des essais sont également menés], a-t-il souligné.