• Accueil
  • Actualités
  • Maroc
  • L’autonomie, seule voie "réaliste et réalisable" pour mettre un terme au différend régional sur le Sahara
L’autonomie, seule voie

L’autonomie, seule voie "réaliste et réalisable" pour mettre un terme au différend régional sur le Sahara

Laâyoune - Les présidents des régions Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab, Sidi Hamdi Ould Errachid et Yanja El Khattat ont réitéré leur "pleine" adhésion et leur soutien "sans équivoque" à l'Initiative marocaine d'autonomie en tant que seule voie "réaliste et réalisable" à même de mettre un terme au différend régional sur le Sahara marocain.

"Il est tout aussi important de souligner qu'en tant que sahraouis, démocratiquement élus au suffrage universel direct, assumant pleinement et fièrement notre marocanité, nous soutenons qu'aucune solution qui ne s'inscrirait pas résolument et irréversiblement dans le cadre de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Maroc ne saurait être recevable, ni en aucune manière nous être opposable", ont indiqué les présidents des deux régions du Sahara marocain dans une lettre adressée au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.
MM. Ould Errachid et El Khattat dénient au groupe armé, le "Polisario", le droit et la légitimité de représenter les sahraouis comme il le prétend indûment, et encore moins celle de représenter la population vivant au Sahara Marocain. "Ceci est d'autant plus évident que ce groupe séparatiste armé est plus que jamais décrié en particulier au sein des camps de Tindouf, où un mouvement dissident vient de déclarer publiquement qu'il est temps d'en finir avec le mythe du "Polisario" seul représentant légitime des sahraouis", ont-ils ajouté.


Météo Rabat