Le grand pèlerinage de La Mecque a commencé, avec des mesures sanitaires strictes

Le grand pèlerinage de La Mecque a commencé, avec des mesures sanitaires strictes

Les quelques pèlerins musulmans qui ont été sélectionnés pour le hajj commencent aujourd'hui le grand pèlerinage de La Mecque. Mais l’Arabie saoudite a dû composer avec la pandémie de coronavirus, imposant aux fidèles des restrictions pour limiter le risque de contaminations.

Cette année, entre 1.000 et 10.000 pèlerins résidant dans le royaume doivent participer au hajj, selon les responsables et les médias saoudiens. C’est une infime fraction des 2,5 millions de personnes ayant accompli ce rituel en 2019. Il s’agit de l’un des cinq piliers de l’islam que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie, s’il en a les moyens.
Ne pas toucher la Kaaba
« On n’a pas de préoccupations liées à la sécurité cette année et il s’agit de protéger les pèlerins des dangers de la pandémie », a déclaré aux journalistes Khaled ben Qarar al-Harbi, directeur de la Sécurité publique.
Les pèlerins ont été soumis à des contrôles de santé et placés en quarantaine à leur arrivée à La Mecque ce week-end. Leurs bagages ont été désinfectés, selon des images des médias officiels. Certains pèlerins ont déclaré avoir reçu des bracelets électroniques servant à surveiller leurs déplacements.