La Chine hisse son drapeau sur le consulat des États-Unis à Chengdu

La Chine hisse son drapeau sur le consulat des États-Unis à Chengdu

Trois jours après l'annonce de la fermeture du consulat américain à Chengdu, la Chine a annoncé aujourd'hui avoir pris possession du bâtiment diplomatique en représailles à une mesure identique des États-Unis.

Des fonctionnaires chinois ont foulé aujourd'hui le sol du consulat des États-Unis à Chengdu peu après avoir ordonné le départ des employés de Washington, mettant fin à un épisode de sanctions mutuelles digne de la Guerre froide.
Dans un bref communiqué, le ministère chinois des Affaires étrangères a confirmé la fermeture du consulat et indiqué que la Chine avait "pris possession" du bâtiment à 10h, heure locale.
Inauguré en 1985, le consulat américain de Chengdu est devenu vendredi le dernier sujet d'une longue liste de contentieux entre Pékin et Washington, lorsque la Chine a ordonné la fermeture de la mission. Cette décision a été la réponse du régime communiste à la fermeture forcée de son consulat de Houston aux États-Unis par l'administration Trump, sur fond d'accusations d'espionnage dignes de la Guerre froide.