Donald Trump déclare la guerre aux réseaux sociaux, Twitter lui répond

Donald Trump déclare la guerre aux réseaux sociaux, Twitter lui répond

Le président américain, qui s'estime victime d'une censure politique de la part de Twitter, veut changer le cadre juridique qui s’applique aux plateformes.

Donald Trump s'estime victime d'une forme de censure politique de la part de Twitter. Suivi par plus de 80 millions de personnes sur cette plateforme, le président américain utilise énormément le réseau pour communiquer directement avec les Américains, sans passer par la presse, qu'il juge hostile à sa politique. Il ne veut pas que Twitter, géré depuis San Francisco par une équipe qui cache mal son mépris pour sa présidence, l'empêche de s'exprimer librement et de faire campagne pour sa réélection en novembre.
En guise de représailles, le chef d'État américain a demandé au Département du commerce, en consultation avec le Département de la justice, d'ordonner à la Federal Communications Commission, d'ici 60 jours, de changer les règles qui s'appliquent aux réseaux sociaux. Il a promis aussi de faire passer au Congrès une réforme de la loi qui depuis 1996 régit la liberté de paroles sur les réseaux sociaux.


Météo Rabat

Agenda