Un vaccin expérimental américain donne de premiers résultats encourageants

Un vaccin expérimental américain donne de premiers résultats encourageants

Partie parmi les premières dans la course mondiale au vaccin contre le nouveau coronavirus, la société biotechnologique américaine Moderna, financée par Washington, a annoncé mardi des résultats très préliminaires mais encourageants pour son vaccin expérimental chez huit volontaires, avant des essais à grande échelle prévus en juillet.

La jeune société, dans laquelle le gouvernement américain a investi 483 millions de dollars, a annoncé des « données intérimaires positives » de la phase initiale des essais cliniques: chez huit personnes, le vaccin expérimental baptisé mRNA-1273 a déclenché une réponse immunitaire similaire à ce qu’on observe chez les gens qui ont été naturellement contaminés par le virus qui cause le Covid-19.
Le président Donald Trump, qui veut 300 millions de doses d’ici janvier pour vacciner la population américaine, s’est immédiatement réjoui. « J’ai vu les résultats, ils sont stupéfiants. Je suis très heureux et les marchés sont en hausse », a-t-il dit.
Cette première phase visait aussi à vérifier que le vaccin n’est pas toxique, et Moderna n’a rapporté que quelques effets secondaires tels que des rougeurs à l’endroit de l’injection.