• Accueil
  • Actualités
  • Maroc
  • El Othmani devant le parlement aujourd’hui, vers une levée progressive du confinement ?
El Othmani devant le parlement aujourd’hui, vers une levée progressive du confinement ?

El Othmani devant le parlement aujourd’hui, vers une levée progressive du confinement ?

Le plan gouvernemental de déconfinement sera au menu de la séance mensuelle consacrée aux questions de la politique générale adressées au chef du gouvernement, qui se tiendra aujourd’hui à la Chambre des représentants. A quelques heures de ce grand oral, tout porte à croire à un prolongement de l’état d’urgence sanitaire avec une levée partielle du confinement.

Cela va bientôt faire deux mois que le Maroc est en état de confinement. Depuis le 20 mars dernier et l’imposition de l’état d’urgence sanitaire. Si plusieurs indicateurs donnent raison à cette stratégie (baisse relative des cas de contamination découverts, décrochage du nombre de guérisons…), peu d’intervenants plaident pour un déconfinement généralisé ce 20 mai, date de la fin théorique de l’état d’urgence, déjà prolongé d’un mois.
Ainsi, dans une note publiée le 16 mai, le Haut commissariat au plan indique que « du point de vu épidémiologique, tant qu’il n’y a pas un vaccin ou une immunité communautaire acquise, le SARS-COV2 continuera à se propager avec un risque de rebond ». Et d’ajouter: « dès lors, il est nécessaire d’envisager des scénarios de déconfinement à impact économique et social positif mais tout en contrôlant d’une part les risques de transmission et d’autre part la pression sur système de santé national ».
De son côté, le directeur d’épidémiologie au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi, a mis en garde contre les risques que présente le déconfinement, notant que « plus de cas seraient enregistrés à la levée du confinement, mais la situation devrait rester sous contrôle ».