Antonio Guterres fustige les stratégies divergentes face au Covid-19

Antonio Guterres fustige les stratégies divergentes face au Covid-19

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a critiqué aujourd'hui les pays ayant "ignoré les recommandations" de l'OMS pour répondre à la pandémie de coronavirus. Il a appelé à soutenir les pays en développement, sans lesquels il sera impossible de venir à bout du Covid-19.

Les mots sont durs, le constat sévère. Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a condamné lors de l'ouverture de l'Assemblée mondiale de la santé, aujourd'hui, les stratégies divergentes adoptées pour lutter contre la pandémie de Covid-19.
"Nous avons vu des expressions de solidarité, mais très peu d'unité dans notre réponse face au Covid-19. Les pays ont suivi des stratégies différentes, parfois contradictoires, et nous en payons tous le prix fort", a déclaré Antonio Guterres.
"De nombreux pays ont ignoré les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé. En conséquence, le virus s'est répandu dans le monde entier et se dirige maintenant vers les pays du Sud, où il pourrait avoir des effets encore plus dévastateurs; et nous risquons de nouveaux pics et de nouvelles vagues", a-t-il ajouté, sans nommer les pays concernés.