Face à la menace d'une nouvelle vague, Wuhan veut tester toute sa population

Face à la menace d'une nouvelle vague, Wuhan veut tester toute sa population

Wuhan ne veut rien laisser au hasard : la ville, qui fut le premier foyer de l’épidémie de Covid-19, veut tester l’ensemble de sa population après la découverte de six nouveaux cas en deux jours. Concrètement

l’objectif est peu réaliste et, d’après les experts, peu utile, mais les dirigeants de la métropole du centre cherchent peut-être aussi à afficher leur efficacité, à dix jours de l’Assemblée nationale du peuple qui se tiendra à Pékin à partir du 22 mai, soit deux mois et demi plus tard que prévu à cause de l’épidémie. Cette surenchère illustre aussi la difficulté à atteindre l’objectif de zéro cas, alors que des nouveaux foyers épidémiques continuent d’apparaître çà et là en Chine, poussant les autorités locales à confiner à nouveau des quartiers ou des villes entières.
A Wuhan, ce sont 5 000 habitants d’une résidence du district de Dongxihu qui se retrouvent à nouveau en quarantaine. A l’origine de ce petit foyer, un homme âgé de 89 ans qui aurait fait une rechute, plus d’un mois après avoir apparemment présenté des symptômes bénins de la maladie, a fait savoir la commission pour la santé de la ville. Il a contaminé sa femme, mais les quatre autres personnes infectées n’ont pas eu de contact direct avec le couple.