La France et l’Espagne se libèrent du confinement

La France et l’Espagne se libèrent du confinement

Des dizaines de millions de personnes en France et en Espagne ont commencé aujourd'hui à retrouver une partie de leur liberté de mouvement mais la crainte d’une deuxième vague reste entière au moment où le coronavirus resurgit en Corée du Sud et à Wuhan.

Port du masque obligatoire dans les transports, distanciation sociale de rigueur, appels à continuer à privilégier le télétravail : les gouvernements ont tâché de favoriser une reprise en douceur après deux mois d’activité au point mort.
Mais aujourd'hui matin, le métro parisien affichait une affluence quasiment similaire à celle des jours d’avant le confinement. « Ca va être impossible », estime Brigitte, une voyageuse de la ligne 2 desservant le centre de la capitale française.
L’espoir et la joie de renouer avec un semblant de vie sociale sont cependant bien présents dans ces deux pays parmi les plus endeuillés par la pandémie qui a fait plus de 280.000 morts dans le monde depuis son apparition fin 2019 en Chine.
« Ce dont je me réjouis le plus c’est de revoir les amis, et pas sur un écran, nous retrouver chez l’un d’entre nous ou à une terrasse », confie Beatriz Gonzalez, 66 ans, une universitaire vivant à Las Palmas, aux Canaries.