Ce que les données de Google nous apprennent sur le confinement

Ce que les données de Google nous apprennent sur le confinement

Le géant américain met à disposition certaines de ses données de géolocalisation de ses utilisateurs.

Depuis le 3 avril, Google met à disposition certaines données de gélocalisation, pour aider au suivi de la pandémie de Coronavirus. Le géant du Net distribue avec parcimonie ses informations, soucieux de préserver l’anonymat de ses utilisateurs, mais aussi, la valeur de ses données.
Les premiers tableaux publiés par Google nous apprennent néanmoins que le confinement a produit ses effets rapidement en France, au moins en termes de déplacement. La fréquentation des boutiques et des lieux de divertissement (cinéma, musée, théâtre) a chuté de 88% à la mise en place du confinement, celle des parcs a chuté de 82% et de 87% pour les transports publics. Les magasins d’alimentations et les pharmacies ont eux connu un pic de fréquentation mi-mars, à l’annonce des premières mesures de confinement, avant d’enregistrer une baisse de 72% des visites.