La Banque mondiale accorde un prêt de 275 millions de dollars au Maroc

La Banque mondiale accorde un prêt de 275 millions de dollars au Maroc

La Banque mondiale à la rescousse des pays du MENA touchés par le Covid-19. Un nouveau mécanisme de financement accéléré leur est accordé et ce dans le cadre de l’initiative engagée par la Banque mondiale pour renforcer la riposte à la pandémie du coronavirus dans les pays en développement.

«Nous travaillons sans relâche et en étroite concertation avec les gouvernements de la région pour acheminer une aide immédiate. Cet effort se poursuivra tout au long de cette crise et au-delà, pour sauver des vies, ralentir la propagation de la pandémie et accélérer le redressement de la région», souligne Ferid Belhaj, vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.
Au moment où la Banque mondiale a accordé des dons pour un bon nombre de pays de la région, l’institution financière a procédé à la restructuration d’un prêt pour le Maroc. Le financement prévu pour le Royaume s’élève à 275 millions de dollars, soit l’équivalent de 2,82 milliards de dirhams. Se référant à la Banque mondiale, il s’agit d’une réponse d’urgence pour aider le Maroc à faire face aux effets de la pandémie du Covid-19. «Ce prêt vient en appui aux politiques de développement pour la gestion des risques de catastrophe, assorti d’une option de tirage différé en cas de catastrophe», relève-t-on dans ce sens. Et d’ajouter que «la restructuration intègre un objectif relatif à l’aide sanitaire pour permettre le déblocage immédiat de fonds dans le cadre du programme et répondre aux mesures d’urgence». Rappelons que pour renforcer l’action des pays en développement face à cette pandémie, la Banque mondiale mobilise une aide rapide de l’ordre de 14 milliards de dollars.