Syrie: la guerre entre dans sa 10e année, Assad se maintient au pouvoir

Syrie: la guerre entre dans sa 10e année, Assad se maintient au pouvoir

La guerre en Syrie est entrée dimanche dans sa dixième année, avec un régime ayant réussi à se maintenir à la tête d’un pays à la population épuisée et à l’économie laminée, où des puissances étrangères aux intérêts divergents jouent des muscles.

Au moins 384.000 personnes, dont plus de 116.000 civils, ont péri dans le conflit déclenché le 15 mars 2011 par la répression sanglante de manifestations prodémocratie par le régime du président Bachar al-Assad, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
L’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, a déploré la durée et la nature « horrible » du conflit, « preuve d’un échec collectif de la diplomatie ».
Au prix de bombardements dévastateurs et grâce au soutien précieux des alliés russe et iranien, le régime a enchaîné les victoires face aux jihadistes et rebelles, reprenant 70% du territoire depuis l’intervention militaire russe en 2015.