Revolut lève 500 millions de dollars pour passer de néobanque à plate-forme financière

Revolut lève 500 millions de dollars pour passer de néobanque à plate-forme financière

La fintech Revolut a annoncé aujourd'hui un nouveau tour de table de 500 millions de dollars, qui porte sa valorisation à 5,5 milliards de dollars. De nouvelles liquidités qui devraient lui permettre de se lancer aux Etats-Unis et au Japon, mais aussi de consolider son offre existante pour tendre vers des services bancaires complets.

Nouveau record pour la néobanque britannique Revolut. Elle annonce aujourd'hui un nouveau tour de table en série D de 500 millions de dollars. Les fonds proviennent à la fois d'investisseurs historiques, dont DST Global, Index Ventures et Balderton Capital, et de nouveaux soutiens financiers dont les noms restent confidentiels. Cette levée de fonds valorise la société britannique à 5,5 milliards de dollars, un record pour une fintech européenne.
Ce nouveau flux de liquidités permettra, selon le communiqué, d’améliorer "le produit pour les utilisateurs existants". La jeune pousse compte lancer de nouveaux services de prêt et compléter son offre destinée aux entreprises, baptisée Revolut for Business. Si aujourd'hui la proposition de valeur de Revolut diffère selon le pays, l’objectif de ce nouveau tour de table est d’harmoniser son offre sur l’ensemble des marchés où elle opère. Une étape vers une transformation en "plate-forme financière globale", selon les termes de son dirigeant. Autrement dit, une offre bancaire complète pour rivaliser avec les grands acteurs du secteur, et ne plus seulement faire figure de challenger.