Droits de l’Homme: le Maroc traite le rapport d’Amnesty de « fake news »

Droits de l’Homme: le Maroc traite le rapport d’Amnesty de « fake news »

Les autorités marocaines ont exprimé leur «rejet catégorique des allégations et des positions adoptées par Amnesty International qui visent à déprécier les efforts du Royaume en matière de consolidation des Droits de l’Homme».

En réponse au rapport annuel d’Amnesty International sur la situation des droits de l’Homme dans la région MENA 2019, les autorités marocaines affirment avoir fait le choix de la consolidation des acquis en matière des Droits de l’Homme, d’ouverture, du dialogue et de la collaboration avec les mécanismes onusiens et les ONG œuvrant dans ce domaine.
Les autorités marocaines indiquent avoir pris note du rapport de l’ONG et de son chapitre consacré au Maroc, présenté par la section marocaine d’Amnesty International, lors d’une conférence de presse tenue mardi dernier à Rabat.
Dans ce sens, elles relèvent qu’«Amnesty International continue de recourir à des généralités et des évaluations qui ne sont pas basées sur des données concrètes, ce qui prouve que la méthodologie adoptée dans l’élaboration de ce rapport manque d’objectivité et de transparence et demeure empreinte de sélectivité à travers notamment l’adoption d’une approche unilatérale faisant fi de la dynamique que connaît le processus de consolidation des droits de l’Homme au Maroc».