La Turquie accepte de revoir l’accord de libre échange avec le Maroc

La Turquie accepte de revoir l’accord de libre échange avec le Maroc

La Turquie a accepté, dernièrement, de revoir l’accord de libre-échange avec le Maroc, pour qu’il soit mutuellement bénéfique, a annoncé hier à Rabat, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants relative aux « bilans des accords de libre-échange », Moulay Hafid Elalamy a affirmé que la partie turque a accepté, après « un vif débat », de revoir l’accord de libre-échange, notant que le déficit de cet accord s’élevait à 1,2 milliard de dollars.
Le ministre a relevé que les relations commerciales ont enregistré un déficit de 18 MMDH, notant que le volume des investissements turcs au Maroc ne dépasse pas 1%.Moulay Hafid Elalamy a souligné que le différend entre le Maroc et la Turquie est « commercial » et centré principalement sur le textile, rappelant à cet égard que le nombre d’emplois perdus par le Maroc dans ce secteur s’élevait à 19.000 en 2014, 24.000 en 2015, 35.000 en 2016 et 44.000 en 2017.


Météo Rabat