GoyaLab veut lutter contre la contrefaçon à l'aide de son spectromètre connecté

GoyaLab veut lutter contre la contrefaçon à l'aide de son spectromètre connecté

A l'occasion du CES, qui se tient à Las Vegas jusqu’au 10 janvier, la start-up GoyaLab expose son spectromètre connecté. Pensé pour authentifier les produits et, donc, lutter contre la contrefaçon, le dispositif repose sur la photonique… et intéresserait de grands groupes.

Authentifier des produits au moyen de la photonique. C’est l’idée derrière GoyaLab, une spin-off du centre technologique d’optique et lasers ALPhANOV créée en septembre 2018. La start-up bordelaise a développé un appareil connecté pour analyser la lumière et, par extension, la matière. Un dispositif exposé lors du CES, qui se tient à Las Vegas (Etats-Unis) jusqu’au 10 janvier et qui permettrait, selon ses mots, de "transformer le smartphone en spectromètre" via Bluetooth.

Météo Rabat

Dans la même catégorie

Agenda