Une forte dynamique muséale en continu.

Une forte dynamique muséale en continu.

Impulsée par une fondation nationale qui répond à une volonté royale

Le musée de Barid Al Maghrib dispose de plusieurs espaces d’expositions dédiés à la poste lors du protectorat, la poste après l’indépendance et la poste d’aujourd’hui.

L’année qui prend fin s’est distinguée par l’ouverture de nouveaux musées. Certains sont même spécialisés. C’est le cas du musée privé de musique à Marrakech, dédié à la culture artistique. Appelée «Mouassine», cette structure muséale ouverte dans la ville ocre met en valeur différentes traditions musicales dont la daqqa marrakchia, les musiques amazighe, arabo-andalouse et gnawa. Outre cette promotion, le musée, qui expose entre autres des instruments, se veut de créer une base de données consacrée à la musique au Maroc.

A son tour, le musée de Barid Al Maghrib a été inauguré après réaménagement. Ce bâtiment culturel à Rabat retrace l’histoire de la poste au Maroc. Il dispose de plusieurs espaces d’expositions dédiés à la poste lors du protectorat, la poste après l’indépendance et la poste d’aujourd’hui.

Météo Rabat

Agenda