À Hong Kong, une manifestation monstre pour le Nouvel An.

À Hong Kong, une manifestation monstre pour le Nouvel An.

Des centaines de milliers de manifestants pro-démocratie – un million selon les organisateurs – ont envahi hier les rues de Hong Kong pour participer à rassemblement à l'appel du Front civique des droits de l'homme, le groupe à l'origine des manifestations de masse de juin dernier. "Environ 400" manifestants ont été arrêtés.

Marquer le passage à la nouvelle année et insuffler un nouvel élan au mouvement pro-démocratie. Tel était le but du rassemblement convoqué à Hong Kong, mercredi 1er janvier, auquel a répondu un million de manifestants, selon les organisateurs.

L'ex-colonie britannique connaît sa plus grave crise depuis sa rétrocession à Pékin en 1997. La contestation pour obtenir des réformes démocratiques s'est traduite par des marches pacifiques rassemblant des millions de personnes, mais aussi de violents affrontements entre policiers et manifestants.

"C'est triste que nos revendications de 2019 doivent être reportées à 2020", a regretté Jimmi Sham du Front civil des droits de l'homme (FCDH), organisation à l'origine de cette manifestation destinée à mettre la pression sur l'exécutif local afin qu'il accède aux demandes des protestataires.

Météo Rabat

Agenda