Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui, il y a 14 jours

Appui au Plan Maroc Vert par l’Agence française de développement : L’ADA procède à l’évaluation finale des projets
Les projets lancés à ce jour dans le cadre de la première composante s’élèvent à 60 projets portant à terme sur un investissement de près de 501 millions de dirhams.

Insérer les agriculteurs et des éleveurs et les faire profiter des marchés nationaux et internationaux a toujours été l’une des finalités du Plan Maroc Vert. Cette démarche a été soutenue par l’Agence française de développement (AFD) en l’accompagnant à travers un prêt de 50 millions d’euros et un don de 300.000 euros.

L’objectif est donc la mise en œuvre du Programme d’appui au Plan Maroc Vert (PAPMV). Celui-ci s’étale sur une durée de 4 ans et comporte quatre composantes opérationnelles : la composante (A) sur le financement des projets du pilier II du PMV dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fès-Meknès, et l’Oriental (80% du financement), la composante B sur les actions transversales et pilotes, la composante C sur le suivi-évaluation et la composante D sur le renforcement des capacités et formations. C’est dans ce cadre que l’Agence de développement agricole (ADA) planche actuellement sur la réalisation d’une étude pour l’évaluation finale du programme d’appui au pilier II du Plan Maroc Vert financé par l’AFD-PAPMV.

Plus en détail, les projets lancés à ce jour dans le cadre de la première composante s’élèvent à 60 projets portant à terme sur un investissement de près de 501 millions de dirhams couvrant une superficie de près de 22.108 ha au profit de 20.916 bénéficiaires. Par zone géographique, la région Fès-Meknès compte 21 projets nécessitant un financement de 223 millions de dirhams (45%), l’Oriental dispose de 3 projets pour un montant de 60 millions de dirhams et Tanger-Tétouan-Al Hoceima, 36 projets avec un financement de 218 millions de dirhams.
Ces divers projets concernent 17 filières dont celle de l’olivier constitue la grande part avec 27 des 60 projets comptabilisés. Ces filières comptent entre autres les légumineuses alimentaires (1 projet), le figuier (7 projets), le poulet beldi (1 projet) ou encore l’amandier (3 projets). Dans le cadre de cette composante A sur le financement des projets du pilier II du PMV dans les trois régions concernées, 34 actions complémentaires ont été retenues totalisant un coût estimatif de 93 millions de dirhams. Pour sa part la composante B consiste en la réalisation d’actions pilotes couvrant les filières phares pour une enveloppe budgétaire de 49 millions de dirhams. Initialement, les filières qui ont été retenues concernent la filière oléicole au niveau de l’ex-région Tanger-Tétouan, les filières rosacées et des olives de table au niveau de l’ex-région de Fès-Boulemane, et les filières amandier et figuier au niveau de l’ex-région de Taza-Al Hoceima-Taounate. Ainsi, les actions retenues sont l’amélioration des conditions de récolte et de transport des produits et mise en place d’un logiciel de gestion des ressources, l’appui à la mise en place de la démarche qualité, l’appui à la commercialisation, l’appui à la mise en place de la maison du terroir ou encore la recherche et développement en matière de traitement et de valorisation des sous-produits. Du côté de la composante C sur le renforcement des capacités et formations, celle-ci vise la mise en œuvre d’un dispositif régional d’appui aux filières au niveau des ex-régions Tanger-Tétouan et Taza-Al Hoceima-Taounate et la région de Fès-Boulemane et le renforcement des acteurs chargés de la mise en œuvre du PMV dans leur mission.

La quatrième composante relative au suivi et évaluation appuie la réflexion sur l’évaluation des impacts de la mise en œuvre des projets du pilier II. Notons que les objectifs spécifiques du PAPMV visent à réduire la pauvreté et la vulnérabilité des agriculteurs pauvres aux aléas économiques et environnementaux, développer des filières agricoles pour l’approvisionnement des marchés nationaux et à l’export avec des produits à haute valeur ajoutée, ou encore la conservation des ressources naturelles et l’anticipation des changements climatiques.

Du côté des résultats attendus de ce programme, il s’agit à titre d’ exemple de renforcer les capacités des promoteurs de projets et de leurs organisations de base ou encore de développer des filières au sein des projets du pilier II, à savoir le développement des filières «locomotives» et d’ «accompagnement» ou encore la valorisation des produits du terroir.

Lire Source
Lire aussi

Atonie de la croissance : faut-il se priver des instruments de régulation ?

L’INFLATION EST À 0,1% À FIN JUIN ET NE DEVRAIT PAS DÉPASSER 0,6% POUR L’ANNÉE 2019. LE TAUX DÉBITEUR MOYEN RESSORT À 4,89% AU PREMIER TRIMESTRE. LE PIB, LUI, A PROGRESSÉ DE 2,8% AU PREMIER TRIMESTRE ET DEVRAIT S’ÉTABLIR À 2,6% AU DEUXIÈME, À 2,4% AU TROISIÈME ET À 2,7% POUR L’ENSEMBLE DE L’EXERCICE.
Appui au Plan Maroc Vert par l’Agence française de développement : L’ADA procède à l’évaluation finale des projets

Les projets lancés à ce jour dans le cadre de la première composante s’élèvent à 60 projets portant à terme sur un investissement de près de 501 millions de dirhams.
Formation professionnelle: Nouveau mode opératoire.

Les projets sélectionnés dans le cadre du Fonds Charaka, mis en place dans le cadre du Compact II du MCA, ambitionnent d’améliorer la compatibilité des formations avec les besoins du marché, notamment via une plus grande implication du secteur privé dans la gouvernance du système.
Stroc Industries : le plan de sauvegarde activé.

LE PLAN DE SAUVETAGE DOIT ÊTRE EXÉCUTÉ SUR UNE PÉRIODE DE 5 ANS. LA SITUATION FINANCIÈRE DE L’INDUSTRIEL JUGÉE «REMÉDIABLE». LES BANQUES INCITÉES À FAIRE PREUVE DE PLUS DE SOUPLESSE EN APPRÉCIANT LES DEMANDES DE FINANCEMENT AU CAS PAR CAS.
Sonasid prévoit une baisse de son résultat net de 30 MDH au S1-2019.

La société nationale de sidérurgie, Sonasid, a annoncé, jeudi, que son résultat net à fin juin 2019 devrait enregistrer une baisse de 30 millions de dirhams (MDH) en comparaison avec le premier semestre 2018.
Lancement au Ghana de l’«OCP School Lab».

OCP Africa, filiale du Groupe OCP, leader mondial sur le marché du phosphate et de ses dérivés, vient de lancer au Ghana l’«OCP School Lab», une école itinérante de formation aux bonnes pratiques agricoles.
Air Arabia Maroc lance de nouveaux services VIP.

Air Arabia Maroc, leader du transport aérien à bas coût dans la région, franchit une nouvelle étape dans son engagement en faveur d’un voyage confortable, fiable et pratique. Dès le 31 juillet, la compagnie proposera à ses passagers une offre exceptionnelle de services avec des options VIP de l’enregistrement à l’embarquement. Vous serez désormais prioritaire tout au long de votre parcours à l'aéroport, et plus encore !
Le mouvement Maan sort l’artillerie lourde contre le HCP.

IL A ÉMIS DES CRITIQUES ACERBES À L’ENCONTRE DES MOYENS DE RELANCE FORMULÉS PAR L’ORGANISME DE STATISTIQUE.
Pêche : Retour de la flotte espagnole.

CE SONT 138 NAVIRES DE PÊCHE EUROPÉEN QUI SONT EN TRAIN DE SE REDÉPLOYER DANS LES EAUX MAROCAINES DE L’ATLANTIQUE.
Consommation : Hausse de 0,2% de l’IPC en juin.

L’INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION (IPC) A ENREGISTRÉ, AU COURS DU MOIS DE JUIN 2019, UNE LÉGÈRE HAUSSE DE 0,2% PAR RAPPORT AU MOIS PRÉCÉDENT, INDIQUE LE HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN (HCP).



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


sony - DCR-SR68
• Disque dur externe 80GB (61h)
• Zoom optique 60x
• Enregistrement Hybride sur disque dur ou sur Memory stick
• Démarrage rapide
• Détection des visages
• Direct Copy
• Lampe vidéo intégré
• Bouton Easy Handycam®
• Lentille CZ Vario Tessar
• Ecran LCD 2,7’’ tactile 800K Pixels avec un menu facile
• Microphone
• Index film roulant

Leguide Voyage


Royal Golf Meknès
Vous êtes au Maroc, Royaume des greens ensoleillés. Au cœur de la ville impériale du Sultan Moulay Ismaïl, avec comme décor les toits de tuiles vertes et les minarets de la médina, dans un jardin foisonnant de mille fleurs, d’orangers, d’oliviers, de palmiers, de pruniers, de néfliers, d’abricotiers, les 9 trous du Royal Golf de Meknès vous plongent dans l’Histoire.