Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui, il y a 4 mois

Appui au Plan Maroc Vert par l’Agence française de développement : L’ADA procède à l’évaluation finale des projets
Les projets lancés à ce jour dans le cadre de la première composante s’élèvent à 60 projets portant à terme sur un investissement de près de 501 millions de dirhams.

Insérer les agriculteurs et des éleveurs et les faire profiter des marchés nationaux et internationaux a toujours été l’une des finalités du Plan Maroc Vert. Cette démarche a été soutenue par l’Agence française de développement (AFD) en l’accompagnant à travers un prêt de 50 millions d’euros et un don de 300.000 euros.

L’objectif est donc la mise en œuvre du Programme d’appui au Plan Maroc Vert (PAPMV). Celui-ci s’étale sur une durée de 4 ans et comporte quatre composantes opérationnelles : la composante (A) sur le financement des projets du pilier II du PMV dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fès-Meknès, et l’Oriental (80% du financement), la composante B sur les actions transversales et pilotes, la composante C sur le suivi-évaluation et la composante D sur le renforcement des capacités et formations. C’est dans ce cadre que l’Agence de développement agricole (ADA) planche actuellement sur la réalisation d’une étude pour l’évaluation finale du programme d’appui au pilier II du Plan Maroc Vert financé par l’AFD-PAPMV.

Plus en détail, les projets lancés à ce jour dans le cadre de la première composante s’élèvent à 60 projets portant à terme sur un investissement de près de 501 millions de dirhams couvrant une superficie de près de 22.108 ha au profit de 20.916 bénéficiaires. Par zone géographique, la région Fès-Meknès compte 21 projets nécessitant un financement de 223 millions de dirhams (45%), l’Oriental dispose de 3 projets pour un montant de 60 millions de dirhams et Tanger-Tétouan-Al Hoceima, 36 projets avec un financement de 218 millions de dirhams.
Ces divers projets concernent 17 filières dont celle de l’olivier constitue la grande part avec 27 des 60 projets comptabilisés. Ces filières comptent entre autres les légumineuses alimentaires (1 projet), le figuier (7 projets), le poulet beldi (1 projet) ou encore l’amandier (3 projets). Dans le cadre de cette composante A sur le financement des projets du pilier II du PMV dans les trois régions concernées, 34 actions complémentaires ont été retenues totalisant un coût estimatif de 93 millions de dirhams. Pour sa part la composante B consiste en la réalisation d’actions pilotes couvrant les filières phares pour une enveloppe budgétaire de 49 millions de dirhams. Initialement, les filières qui ont été retenues concernent la filière oléicole au niveau de l’ex-région Tanger-Tétouan, les filières rosacées et des olives de table au niveau de l’ex-région de Fès-Boulemane, et les filières amandier et figuier au niveau de l’ex-région de Taza-Al Hoceima-Taounate. Ainsi, les actions retenues sont l’amélioration des conditions de récolte et de transport des produits et mise en place d’un logiciel de gestion des ressources, l’appui à la mise en place de la démarche qualité, l’appui à la commercialisation, l’appui à la mise en place de la maison du terroir ou encore la recherche et développement en matière de traitement et de valorisation des sous-produits. Du côté de la composante C sur le renforcement des capacités et formations, celle-ci vise la mise en œuvre d’un dispositif régional d’appui aux filières au niveau des ex-régions Tanger-Tétouan et Taza-Al Hoceima-Taounate et la région de Fès-Boulemane et le renforcement des acteurs chargés de la mise en œuvre du PMV dans leur mission.

La quatrième composante relative au suivi et évaluation appuie la réflexion sur l’évaluation des impacts de la mise en œuvre des projets du pilier II. Notons que les objectifs spécifiques du PAPMV visent à réduire la pauvreté et la vulnérabilité des agriculteurs pauvres aux aléas économiques et environnementaux, développer des filières agricoles pour l’approvisionnement des marchés nationaux et à l’export avec des produits à haute valeur ajoutée, ou encore la conservation des ressources naturelles et l’anticipation des changements climatiques.

Du côté des résultats attendus de ce programme, il s’agit à titre d’ exemple de renforcer les capacités des promoteurs de projets et de leurs organisations de base ou encore de développer des filières au sein des projets du pilier II, à savoir le développement des filières «locomotives» et d’ «accompagnement» ou encore la valorisation des produits du terroir.

Lire Source
Lire aussi

Electrification rurale : La BAD approuve un financement de 245 millions d’euros pour l’ONEE

La banque africain de développement a approuvé, Mercredi,un financement d'environ 245 Millions d'euros enfaveur de l'office national de léléctricité et de l'eau potable (ONEE) en vue de réaliser son programme de développement des réseaux de transport d'éléctricité ey d'éléctrification rurale,selon un communiqué de la BAD.
Comment capter la manne touristique chinoise.

La suppression du visa pour les ressortissants chinois, en 2016, a eu pour effet une croissance exponentielle des arrivées: 120.000 en 2017, 138.000 en 2018 et une estimation de 178.000 d’ici la fin de cette année, sur plus de 150 millions de touristes chinois dans le monde en 2018.
Subventions aux EEP : hausse de 5% par an en moyenne depuis 10 ans.

Le portefeuille public est composé de 268 EEP et 479 filiales.Ces entités contribuent pour 2/3 à l'investissement public et pour prés de 10 % ai PIB.Leur dette de financement culmine à 279,24 milliards de DH en 2018 et devrait atteindre 284,2 milliards en 2019.
La filière oléicole assure au Maroc une entrée de devises équivalente à 1,8 milliards DH par an.

La filière oléicole contribue à la satisfaction des besoins du Maroc en huiles alimentaires en couvrant près de 19 % de ces besoins et à l’équilibre de la balance commerciale en assurant une entrée de devises équivalente à 1,8 milliards DH par an (moyenne 2013-2017).
Sommet régional de l'énergie : l'expérience du Maroc en matière de Partenariats Public-Privé présentée à Dakar.

L’expérience du Maroc en matière de Partenariats Public-Privé (PPP) pour la réalisation des projets énergétiques a été présentée, lundi à Dakar, dans le cadre du 4è Sommet régional de l’Énergie pour l’Afrique de l’Ouest (Res : West) qui se tient dans la capitale sénégalaise.
LA BERD OUVRE UN NOUVEAU BUREAU À AGADIR.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a ouvert, hier, un bureau à Agadir après l'inauguration de deux autres établissements dans les villes de Casablanca et de Tanger.
Tourisme de croisière: Hausse de 14,3% du nombre d’escales dans le port de Tanger Ville

La stratégie de développement du tourisme de croisière du Port de Tanger Ville, axée sur l’expérience client, a donné des premiers résultats positifs avec une augmentation de 14,3% en 2019 et une une programmation d’escales confirmée de plus de 16% en 2020.
LA BERD SOUTIENT LE NOUVEAU MODÈLE DE DÉVLOPPEMENT ÉCONOMIQUE AU MAROC.

Le vice-président de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD), Alain Pilloux est en visite de 8 jours au Maroc, dans le but de renforcer la présence de la banque que Maroc.
Résultats sociétés cotées: Les banques serrent la vis sur les dépenses.

Les quatre groupes qui ont déjà publié leurs résultats au 3e trimestre (Attijariwafa bank, BCP, BMCE Bank of Africa et Crédit du Maroc) ont cumulé un bénéfice de 8,5 milliards de DH en hausse de 4,8%
A Tanger, l’usine Siemens Gamesa tourne à plein régime

A ce jour, l’usine siemens Gamesa de production de pales éoliennes a créé 750 emplois et dispensé 350000 heures de formation, mais la grande inconnue reste le taux d’intégration. Avec un portefeuille de 1 212 MW au Maroc, l’ambassadeur du «made in Germany» se taille 69% de parts de marché.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - CT3791A
Meuble Info plateau en verre et pied en métal
Dim.: 80x60x75 cm

Leguide Voyage


Zalagh Parc Palace
le plus grand palace de Fes, au coeur de la ville impériale la plus ancienne du Maroc, a quelques minutes de la médina, vous transporte le temps d'un séjour, dans un voyage inoubliable. Un accueil chaleureux, reflet de la légendaire hospitalité marocaine vous y attend...